La culture du risque

Les travaux en cours pour la régulation des eaux en amont du bassin versant permettront de diminuer la fréquence des inondations, mais ce risque, bien que diminué, restera présent. Le SmageAa souhaite donc développer et entretenir la culture du risque en complément de ses différents programmes d’actions. En effet, la vulnérabilité de chacun sera réduite par la connaissance objective du risque et par une réaction adaptée en temps de crue.

La mémoire des inondations

Différentes crues ont marqué le territoire de l’Aa : 1894, 1988, 1999, 2002, 2009 … Quelque soit leur ampleur, elles touchent toujours ceux qui étaient présents. Mais, le souvenir arrive à se perdre avec le temps.
De plus, une mauvaise connaissance du phénomène d’inondation conduit soit à minimiser le risque en oubliant les évènements passés, soit à mystifier une crue ancienne qui a laissé des souvenirs terribles car aucune donnée, source ou référence n’a permis de la relativiser.

Les outils disponibles

Le SmageAa met à votre disposition des outils afin d’entretenir la mémoire des inondations :

  • Matérialisation de 17 repères de crues entre Bourthes et Saint-Omer et recensement de 14 repères anciens entre Rumilly et Salperwick. Ces outils montrent les niveaux d’eau atteints sur 15 communes pour les crues de 1880, 1891, 1894, 1964, 1998, 2002 mais aussi de 2006.

Si vous souhaitez contribuer au développement de cette action, ou tout simplement pour plus d'information, visitez la plateforme nationale collaborative des sites et repères de crues.

  • Implantation de 32 échelles permettant de suivre visuellement l’évolution des niveaux dans le cours d'eau (échelles limnimétriques).
  • Mise en ligne de la photothèque des crues de l’Aa, qui centralise des documents (photographies, cartes postales,…) illustrant les différentes inondations que notre territoire a pu connaître.
  • Mise en ligne d'un observatoire des crues permettant une meilleure connaissance du phénomène. Différents outils vous sont proposés :
    • Le répertoire des repères de crue est constitué de fiches décrivant la localisation et les caractéristiques de chaque repère (voir en bas de page),
    • Le répertoire des grandes crues de l'Aa, reprend la description et les conséquences des inondations (voir en bas de page),
    • La revue de presse des crues (voir en bas de page), qui complète et illustre les informations relatives aux inondations grâce au recensement des articles parus dans nos journaux locaux. En effet, depuis que les inondations existent et, dès lors que nous avons été capables de communiquer sur ces événements catastrophiques, la presse et les journaux ont toujours été de très bons vecteurs d’information. Vous trouverez ainsi de nombreuses crues répertoriées, allant de la crue historique de mars 2002 à d’autres beaucoup moins connues.

Ces projets bénéficient d'un financement de l'Etat.

31

repères de crues


32

échelles limnimétriques


L'analyse du vécu des inondations dans le marais audomarois

Dans le but d’améliorer la connaissance du risque inondation dans le marais audomarois, le SmageAa et le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale ont décidé d’intervenir conjointement sur le projet d’analyse du vécu des inondations par les habitants du marais audomarois. Cette étude permettra de combiner l’expertise du premier en matière de risque inondation et celle du second en matière de patrimoine culturel.
Ce projet consiste en :

  • La réalisation d’une enquête ethnosociologique sur le territoire du marais audomarois par une vingtaine d’étudiants en licence « anthropologie de la nature » à l’Université de Lille 1, encadrée par une enseignante chercheur (avril 2016) ;
  • La recherche historique des phénomènes d’inondation par la Société des Antiquaires de la Morinie ;
  • La réalisation d’une analyse sociologique des données par l’enseignante chercheur, appuyée par deux stagiaires (stages en juillet 2016 puis de février à juillet 2017). Le rendu de cette analyse prendra la forme d’un rapport d’étude remis fin octobre 2018 ;
  • La valorisation du projet à travers la mise en place de différents outils de communication (échéance à fin septembre 2019).

L'ensemble de ce projet bénéficie d'une participation financière de l'Etat.

L’animation pédagogique

Depuis 2013, le SmageAa s’investit dans différents projets afin de sensibiliser les scolaires et le grand-public de son territoire au risque d’inondation.

Les scolaires

De septembre 2013 à juin 2017 et en partenariat avec le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, le projet l’expO des p’tites re’Crues est mis en œuvre afin de sensibiliser les élèves de cycle 3 au risque inondation et en faire des acteurs-relais de l’information. Ceci a pour but de développer la mémoire du risque, de transmettre les bons gestes à adopter lors des crues et ainsi limiter les conséquences néfastes des inondations du bassin versant de l’Aa. A ce jour, plus de 530 élèves ont été sensibilisés.

Des interventions ponctuelles sont aussi réalisées auprès d'élèves de collèges, lycées et étudiants en écoles supérieures. A ce jour, environ 280 élèves ont pu en bénéficier.

530

élèves de primaires sensibilisés à avril 2017


280

élèves de collèges, lycées et étudiants sensibilisés à avril 2017


Le grand-public

Manifestations ponctuelles

Le SmageAa s’investit également lors des manifestations locales afin d'échanger avec le plus grand nombre et les sensibiliser à travers l'utilisation d'outils ludiques (maquette, jeux de sociétés, etc.). Vous nous retrouverez notamment lors des différentes éditions des Fêtes de la Science, Fêtes du Parc, festival Ventil'eau, etc.

L'ensemble de ces projets bénéficient de financement de l’Etat et de l’Agence de l’eau Artois Picardie.

 

 Le projet "Bord et Débord"

Au cours du printemps 2017 et avec l'accompagnement de l’espace 36 association d’art contemporain, le SmageAa a proposé à quatre groupes d’habitants de réfléchir aux risques d'inondation de leur territoire. Guidés par des artistes plasticiens et une association théâtrale, ils ont cherché à comprendre les phénomènes de débordement de l’Aa, les gestes à faire et à ne pas faire en cas d’inondation, les moyens à mettre en œuvre pour se protéger, etc.

  • La classe de 5ème Perec du collège Albert Camus de Lumbres a façonné un paysage submergé avec le plasticien Carol LEVY ;
  • Stéphane CAUCHY a accompagné les enfants du centre de loisirs de Blendecques dans des expériences artistiques et scientifiques ;
  • Auprès des retraités de la MARPA de Fauquembergues, Nicolas TOURTE a reproduit en vidéo les gestes à éviter ;
  • L’association La Maison des Fées a réalisé une création théâtrale avec la participation des enfants des Nouvelles Activités Périscolaires de Serques.

Afin de partager ce projet et retracer l'action, différents outils de communication ont été créés :

  • une publication ;
  • une exposition itinérante. Celle-ci est actuellement installée dans différents lieux de l’Audomarois jusqu’à l’automne 2017 ; venez y découvrir les travaux des habitants réalisés lors de ces ateliers de pratiques artistiques. Retrouvez le programme de l'exposition.

Le projet a bénéficié d'un financement du Ministère de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Documentation de l'observatoire des crues

Le répertoire des grandes crues

Les grandes crues après 2010