La réduction de la vulnérabilité du bâti

actualisation : mai 2024

A l’aide de travaux simples et souvent peu coûteux, il est possible de limiter les conséquences des inondations. C’est ce que propose le programme de réduction de la vulnérabilité du bâti.

Les travaux envisagés peuvent être :

  • installation de planches étanches (batardeaux) aux ouvertures basses (portes, bouches de ventilation,…),
  • installation de clapets anti-retour sur les réseaux d’assainissement pour éviter les remontées d’eau,
  • achat de sacs anti-inondations,
  • mais aussi :
    • rehaussement des prises électriques,
    • ancrage des cuves d'hydrocarbures,
    • remplacement des revêtements de sols,
    • achat de pompes...

Le programme concerne à la fois les particuliers, les entreprises et les établissements publics et se décompose en 2 parties :

  • Réalisation d’un diagnostic de vulnérabilité de votre bâti,
  • Proposition de travaux pour améliorer votre sécurité, limiter le montant des dégâts et réduire le temps de retour à la normale.

Diagnostic et préconisations d’aménagement

Les diagnostics sont gratuits et réalisés sur votre demande par un technicien du SmageAa ou son prestataire.
Suite à la visite, le technicien remet un rapport d’évaluation aux propriétaires qui recense les vulnérabilités du bâtiment selon leur importance ainsi que des propositions d’aménagement afin de limiter le risque. Ces dernières s’orientent vers l’une des deux stratégies suivantes : céder ou résister face à la pénétration de l’eau dans le bâtiment.

Travaux de réduction de la vulnérabilité du bâti

Si les travaux à réaliser font partie des travaux identifiés dans les préconisations d’aménagement et si toutes les conditions d’éligibilités au financement des travaux sont remplies, le propriétaire du bâti peut bénéficier d’une aide financière.

Selon la nature des travaux et le demandeur (propriétaire privé, entreprise ou collectivité), les financements diffèrent. Le SmageAa prend en charge directement les travaux  suivants : 

  • acquisition et installation de batardeaux,
  • installation de clapets anti-retour,
  • acquisition de sacs anti-inondation,
  • étanchéification des réseaux techniques.

Dispositif MIRAPI

Devant l’ampleur et les conséquences des inondations, l’Etat a mis en place un dispositif exceptionnel et expérimental de soutien financier aux propriétaires des biens à usage d'habitation : MIRAPI, Mieux Reconstruire après Inondation, qui permet une prise en charge à 100 % du diagnostic et de certains travaux. Plus de détails sur la page de la Préfecture du Pas-de-Calais