La restauration des berges et la protection du cours d’eau

La vallée de l’Aa, de part ses caractéristiques : fleuve pentu avec une bonne qualité d’eau, fond de vallée humide, coteaux calcaires, bois et forêts…, est d’une grande richesse écologique. Cependant, depuis plusieurs siècles, l’homme a utilisé l’eau et son énergie pour l’industrie. Pour cela, il a aménagé les cours d’eau : rectification du lit, création de digues et d’ouvrages hydrauliques, curage du cours d’eau, etc. Tous ces travaux ont appauvri le milieu et l’ont rendu uniforme, le banalisant et amoindrissant la diversité biologique du cours d’eau.

Afin de restaurer ou de réduire les impacts de ces perturbations, le SmageAa met en œuvre, depuis 2008, des actions d'aménagement des berges et du lit des cours d'eau. Ces actions se font avec des propriétaires et exploitants volontaires. Le coût des travaux est pris en charge à hauteur de 90 % minimum.

Sur 9 années, le programme de restauration des berges a permis d’intervenir sur environ 26 km de berges et a représenté 342 jours de travail. Ces travaux ont consisté en la mise en place de :

 

4200

m de ripisylve plantée


13095

m de clôtures posées


1265

m de plantation d'hélophytes


1000

m de protection de berge par fascinage


73

systèmes d'abreuvement mis en place


Opérations réalisées avec la participation financière de l’Agence de l’Eau Artois Picardie et du Conseil Régional des Hauts de France